Espace client

logo-wismart-consumer-blanc

Les capteurs de CO2

Le Dioxyde de carbone est l’un des indicateurs les plus relevés, particulièrement depuis la pandémie de COVID19. En effet, sa présence en trop forte concentration peut présenter des risques pour la santé humaine. Mesurer son taux dans les pièces où un public nombreux est présent permet d’envisager les actions à mettre en place afin de retrouver le seuil correspondant à une bonne qualité de l’air.

L’installation de capteurs de CO2 Wi box+ est une solution pérenne permettant de collecter des données en temps réel, de surveiller et de visualiser l’évolution de la qualité de l’air.  C’est également un indicateur idéal à intégrer à une GMAO dans le cadre, par exemple, de la maintenance des systèmes de CVC (nettoyage et renouvellement des filtres).

Le Dioxyde de carbone ou CO2

Le Dioxyde de carbone est un gaz neutre (incolore, inodore, sans goût). Cela implique que nous le percevons que lorsque son taux est trop haut et qu’il provoque des sensations d’inconfort (mal-être, maux de tête, baisse du niveau de concentration…). Notons que la respiration modifie le taux de CO2 entrant et sortant de nos poumons. Ce taux est multiplié par 100 pour atteindre 4 % à l’expiration.

 

C’est l’une des raisons pour lesquelles l’air ambiant peut rapidement devenir vicié dans les salles où sont présentes de nombreuses personnes telles que les salles de classe pour les établissements scolaires, les bureaux clos et open spaces. Au-delà d’un seuil de 800 pmm (parties par million) de CO2 des troubles de la concentration et une baisse des performances au travail peuvent être ressentis. C’est d’ailleurs ce taux que le Haut Conseil de la Santé Publique (HCSP) recommande de respecter.

 

Depuis la pandémie de COVID19, les collectivités et les établissements recevant du public ont dû s’adapter à un virus circulant fortement et ont été contraints de mettre en place des procédures visant l’obtention d’une meilleure aération des pièces afin de tenter de limiter sa transmission. Des capteurs et détecteurs ont par ailleurs été des outils particulièrement utiles pour déterminer les taux de concentration, pour établir des statistiques et des rapprochements entre les causes et les conséquences du manque de circulation de l’air.

Pourquoi mesurer le CO2 ?

Tout d’abord parce que le dioxyde de carbone est l’indicateur le plus fiable du niveau de confinement de l’air intérieur, c’est-à-dire de son besoin de renouvellement. Plus il y a de CO2 dans une pièce, plus le risque est élevé de trouver des gouttelettes et microgouttelettes qu’on désigne comme “aérosols” en suspension dans l’air ambiant. Ces aérosols sont émis par le simple fait de respirer et de parler. Leur transmission entre les individus est facilitée lorsque l’air des pièces (salles de classe pour les établissements scolaires, bureaux et espaces de travail partagés type open space dans le secteur tertiaire…) ne circule pas ou peu. Ce cas de figure est le plus profitable pour les virus qui circulent, eux, dans la pièce et utilisent les aérosols comme véhicules de déplacement.

 

Ensuite, parce que bien souvent, sans avoir l’information que le taux de CO2 dépasse le niveau correspondant à une bonne qualité de l’air, aucun geste n’est effectué. En effet, mesurer la concentration de CO2 dans un pièce permet de réagir et d’effectuer les gestes simples (aération par ouverture des fenêtres) et d’apporter les solutions nécessaires à un retour à seuil normal (mise en marche et/ou réglage de la Centrale de Traitement d’Air (CTA). 

 

La mesure continue du CO2 est un par ailleurs un excellent moyen d’évaluer le bon réglage et l’efficacité du système de ventilation. Enfin, en paramétrant des seuils d’alerte avec des capteurs de CO2, le gestionnaire de maintenance est immédiatement prévenu en cas de besoin d’intervention.

La solution Wi-Smart CONSUMER : des capteurs connectés pour mesurer la concentration en CO2

La solution Wi-Smart CONSUMER est une solution clés en main commençant par un état des lieux de votre installation (présence du VMC, d’une CVC, d’une GTB ou d’une GTC). Nous adaptons notre offre à votre besoin en partant de l’existant. L’installation de notre solution matérielle et logicielle vous permet de collecter en temps réel les données et d’adapter les mesures à prendre. Nous vous accompagnons lors de l’installation de nos capteurs Wi Box afin de paramétrer les différents paramètres générant les alertes. Ces alertes peuvent être transmises à votre Gestion de Maintenance Assistée par Ordinateur (GMAO). Ainsi, les procédures améliorant la ventilation à mettre en place peuvent être automatisées et votre maintenance peut devenir prédictive (recommandation automatisée pour le changement des filtres des CVC par exemple).

 

Pourquoi choisir le capteur Wi Box pour mesurer la concentration en C02 et la qualité de l'air ?

Le capteur connecté LoRa développé par Wi-Smart Consumer offre une précision et une exhaustivité des données vous permettant de collecter et centraliser les informations pertinentes pour l’évaluation de la qualité de l’air en fonction de plusieurs critères (concentration de CO2, humidité, température, particules fines).

En particulier, le capteur de CO2 et le capteur de particules fines de Wi-Smart Consumer sont dotés de technologies au laser et ultrasons permettant une grande précision des mesures avec des fréquences paramétrables selon les choix des utilisateurs.

Une sonde LoRa connectée en temps réel pour une meilleure qualité de l’air

Vous pouvez utiliser une sonde connectée notamment pour la surveillance de la concentration en C02 et de particules fines et également de la température et du taux d’humidité dans les locaux. En effet, ces critères sont révélateurs de la qualité de votre air. Malheureusement, de nombreux bureaux et autres espaces professionnels confinés (souvent sans fenêtres) sont concernés par un air de mauvaise qualité, ce problème est généralement en relation avec des systèmes mal pensés lors de la construction, ou une mauvaise gestion des circuits de climatisation, ventilation et chauffage / VMC qui sont alors propices à la prolifération de parasites et moisissures.

 

Certaines situations rendent le problème encore plus présent, c’est le cas d’une température excessive dans les bureaux, causant un dégagement de matière chimique issue du bâtiment en lui-même (peintures et composants). L’hygrométrie est également un facteur déterminant, qui demande le maintien d’un équilibre précieux, puisqu’une mesure trop importante ou trop faible n’est pas souhaitable. 

Les principaux usages d'un capteur connecté LoRa

Les capteurs connectés et les sondes connectées LoRa (fonctionnant sur le réseau LoRaWAN) que nous produisons peuvent avoir des utilisations très diverses, telles que l’optimisation des performances techniques et énergétiques des bâtiments, mais pas seulement. Un capteur connecté en temps réel exploité de manière optimale vous permettra également de centraliser les informations de maintenance liées au patrimoine immobilier, de faire communiquer plusieurs bâtiments, de piloter et contrôler à distance les informations agrégées, dans le cadre d’une stratégie de green building et d’économies d’énergie. Le capteur Wi Box est notamment une excellente solution dans le cadre d’une stratégie de green building ou d’une démarche d’amélioration IPMVP.

 

Les Wi-Box + mesurent en continu les concentrations de CO2 et de particules fines, ce qui représente pour un gestionnaire de maintenance d’excellents indicateurs du bon réglage des CVC et du besoin de nettoyage ou de renouvellement des filtres. L’utilisation des détecteurs Wi-Box + est une réponse simple et économique à mettre en place pour surveiller ces variables au quotidien.